About Author

MONSIEUR PØCKPÄ

MA VISITE AU SILA 2014

novembre 10, 2014 7:53 Publié par

#JOUR 3

C’est avec un léger retard que je débarquai ce matin là au Palais des sports manquant de me faire racketter par un gardien véreux. Et, par la même occasion, manquant la dédicace de la Bande Dessinée Délestron.

J’ai néanmoins pu suivre sans problèmes celles des autres écrivains : Regina Yaou, Benjamin Kouadio, Aboubacar C. TouréMichèle Tanon LoraUsher Aliman et Yédé Ahmed. Ce dernier, expert en acceptation du handicap, présentait deux manuels sur la langue des signes au stand des éditions Edilis.

Yédé Ahmed posant avec ses manuels

Michelle Tanon Lora et des lecteurs

Benjamin Kouadio en dédicace

Régina Yaou

Le forum sur  le thème « la Négritude : Elle a bien 80 ans, la grande Dame ! » dont j’ai manqué une grande partie a été animé (encore une fois) par Henri N’koumo mais au bout d’une poignée de minutes, Délestron, notre grand ami nous a fait montre de son savoir faire. L’absence d’électricité a quelque peu accéléré la fin de l’échange. Je n’ai même pas eu le temps de noter quoi que ce soit.

La présentation de l’auteur américain Samuel PIEH et de son livre « Autobiography of samuel H. Pieh : Beyond the Amistad Saga qui devait avoir lieu initialement à Midi à connu un report.En me renseignant chez une hôtesse, j’ai pu comprendre que monsieur Samuel serait venu et, n’ayant vu personne, serait reparti …

Prenant mon mal en patience, je décidai donc de passer un peu de temps à la bibliothèque du SILA aménagée par le centre culturel américain -note spéciale, cet espace a été pour moi le MEILLEUR  de tout le salon, on se sentait vraiment dans une bibliothèque, avec  le bon éclairage des lampes pour faciliter la lecture, les fauteuils confortables, les étages-rayons avec des livres en tout genre. Je m’y sentais comme chez moi.

Bibliothèque éphémère

Bibiothèque éphémère

Et enfin  l’atelier d’écriture « L’écriture de livres pour enfants et de jeunesse » sous la direction de Claire Porquet.

Mme Porquet  s’est exprimée sur son style d’écriture. Elle a dit s’inspirer de son vécu, de ce qui se passe un peu autour d’elle. L’écriture jeunesse nécessite  selon elle, une bonne dose de documentation. Avant de se lancer, il faut savoir le sujet à aborder-un message positif  évidement-la classe d’âge à qui sera destinée l’œuvre entre autre et l’importance des images pour la littérature enfantine.

Atelier d’écriture avec Claire Porquet

La journée du  vendredi aurait été plus intéressante si les horaires avaient été respectés tant par les organisateurs que par les participants.

Mon top trois des meilleurs stands de maisons d’édition ?

Eburnie en tête, Nei-Ceda en seconde position et enfin Frat Mat.

Tags : ,

Classés dans :, , ,

Cet article a été écrit par MONSIEUR PØCKPÄ

Previous Post Next Post

Comments (3)

  • Marshall Kissy
    Marshall Kissy 13 novembre 2014 à 18 h 06 min

    fidèle compte rendu d’une visite infidèle
    🙂
    Bravo à toi

     Reply
  • Heidi 30 novembre 2014 à 23 h 35 min

    Les images rendent dynamique le CR, merci Pocka.

     Reply
  • Heidi 30 novembre 2014 à 23 h 38 min

    Tiens , je ne savais pas qu’il y avait une Bd Delestron

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

MONSIEUR PØCKPÄ