About Author

Symphonie

LA CAUSERIE

décembre 19, 2012 11:51 Publié par
Je l’écoutais distraitement, parler de… je ne sais plus de quoi, ni de qui. Les seuls mots que je saisis : amour, petit ami, mari, pfff. Comme si je ne les avais jamais entendus auparavant. Mais il avait raison, peut-être est-ce la première fois que j’en entends parler. Est-ce que je connaissais réellement ces mots ou leur sens, je ne sais plus moi-même. Peut-être que j’ai su un jour ce que un amour ou un mari veut dire, c’est possible. Ah, je l’écoutais, il a peut-être fini de me parler, au moins j’ai pu enregistrer le dernier mot : séparation.
Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par Symphonie

Previous Post Next Post

Comments (12)

  • Shannen Rimphrey
    Shannen Rimphrey 19 décembre 2012 à 12 h 31 min

    Euh… décidément sur ce site, j’apprends vraiment des choses! je ne savais pas que l’on pouvais écrir les nouvelles aussi de cette manière oO… merci! au moins le message est claire c’est la séparation! 🙂

     Reply
  • Krys Closran 19 décembre 2012 à 12 h 47 min

    C’est bref… j’aimerai bien ke l’auteur m’explique sa démarche artistique…

     Reply
  • Symphonie
    Symphonie 19 décembre 2012 à 16 h 11 min

    Merci Shannen Rimphrey pour ton commentaire, je tente de répondre à la question de Krys Closran, j’espère t’aider à comprendre le style de l’écrit.

     Reply
  • Symphonie
    Symphonie 19 décembre 2012 à 16 h 12 min

    Merci Krys Closran pour ton intérêt. Avant de parler de la nouvelle, je te félicite pour tes écrits ‘‘effrayamment’’ brillants et parfaits. Je ne suis pas très intéressée par les thèmes de l’horreur ou de la psychopathie, mais tu as réussi à conquérir ma curiosité de lectrice, bonne continuation !

     Reply
  • Symphonie
    Symphonie 19 décembre 2012 à 16 h 15 min

    Mon intérêt pour la micronouvelle, genre littéraire utilisé dans cet écrit, a été éveillé par la lecture d’un article de Yehni Djidji sur son blog http://www.yehnidjidji.com.
    J’ai continué de m’informer sur le sujet (http://fr.wikipedia.org/wiki/Micronouvelle) et je m’y essaie en tant que amatrice, parce que ce genre fait appel à la fantaisie de l’auteur et du lecteur. C’est un condensé de tout ce que l’auteur a envie de dire. La micronouvelle peut être complexe, car l’auteur doit dire en très peu de mots, entre 100 et 150, ce qu’il pense, c’est un grand exercice pour lui.

     Reply
  • Symphonie
    Symphonie 19 décembre 2012 à 16 h 16 min

    L’intérêt de la micronouvelle pour moi réside surtout dans le fait que dès les premières lignes, la micronouvelle fait participer le lecteur, qui se pose des questions et enrichit dans son imagination l’écrit par le développement des personnages et la conception d’une suite possible de l’histoire.

    Sur le fond de « la causerie » je voudrais laisser la liberté à chaque lecteur de s’imaginer la situation de cette « causerie » et son sens. Après tout c’est cela l’un des objectifs de la micro-nouvelle. Et nous pourrons toujours discuter et échanger les points de vue.

     Reply
    • Krys Closran 19 décembre 2012 à 18 h 11 min

      Hum Eza Atalaku… Merci bcp! C’est vrai, j’avais déjà entendu parler de micro nouvelle mais de très loin… Ça pourrait être intéressant!!!

       Reply
  • Farapie
    Farapie 19 décembre 2012 à 19 h 52 min

    Bah dis donc, cette histoire de séparation a vraiment due être ennuyeuse! En tout cas merci pour ce genre d’écriture que tu m’apprends, peut être que je vais m’y mettre un jour… Qui sait?

     Reply
  • licka choops 20 décembre 2012 à 21 h 36 min

    oui merci pour ce que tu nous apprends c’est super

     Reply
  • Sadjee 20 décembre 2012 à 22 h 23 min

    J’ai un problème: je me dis que le texte doit gagner en intensité ce qu’il perd en longueur, mais là, non, je n’ai pas accroché. Hâte de lire d’autres textes de Symphonie.

     Reply
  • Ama 21 décembre 2012 à 11 h 39 min

    l’idée est géniale! mais comme l’a dit Sadjee, l’intensité permettrai de faire oublier le côté short.
    Bon début en tout cas.

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Symphonie