About Author

Koumba Fatim Yoda

J’ai lu: de fleurs et d’épines

juin 6, 2018 12:55 Publié par

« De fleurs et d’épines » est un recueil de douze nouvelles passionnantes qui dévoilent les réalités de notre époque. Elles mettent en exergue le côté sombre de certaines situations que des personnes vivent chaque jour quelque part dans une ville de ce monde.

« Le dernier regard », par Flora TOUVOLI

Mariée depuis quinze ans, Mélissa Koffi nageait dans un véritable bonheur.Elle avait pour elle la définition du mari idéal. Éric Koffi, son époux était irréprochable dans sa vie de famille, un père exemplaire et toujours présent. Mais le conte de fée de Mélissa Koffi va tourner au cauchemar en découvrant la vraie identité de son époux.

« Maître BENSON », par Séverin BOUATINI

Victime d’une arnaque orchestrée par un gendarme de sa localité, Parfait, un commerçant perd la somme de 750.000F CFA et fait appel à son petit frère pour résoudre son problème. Ce dernier, étudiant en troisième année de droit à l’université de Kédoih, va tenter de se faire passer pour un grand avocat du nom de maître Benson aux yeux du gendarme.

« Boomerang », par Hassan HALAOUI

Gobelet, un vaste quartier précaire abidjanais, allait être vidé de tous ses habitants. Car il fallait protéger les autres citadins de la commune de Cocody, de ce bidonville plein de malfrats.Cette décision venait de l’Etat. Et Monsieur Sissoko, coordonnateur de l’opération était chargé de veiller personnellement à la mise en place du dispositif sécuritaire. Pour lui ce quartier devrait être détruit au plus vite.

“Personne ne regrettera ce faubourg, véritable tache hideuse au cœur de la commune bourgeoise de Cocody’’P.30

Monsieur Sissoko était de loin de se douter que les déboires de habitants de Gobelet impacteraient directement sa vie.

« D’ivoire et d’ébène », par Maud LAFFOURTIERE

Ewen un jeune français venu passer ses congés annuels en Côte d’Ivoire, un pays qu’il rêvait de visiter, va rencontrer l’amour. Dès son arrivée à sa résidence d’accueil, il va faire la rencontre de la lavandière de l’immeuble. Une jeune dame ravissante du nom de Tchétché Ozoua. Entre eux une belle histoire d’amour semblable aux contes de fées va naître. Mais très tôt l’un des vices de ce monde viendra briser ce moment de bonheur de nos amoureux.

« Une affaire de plastique », par Riquelme

 

Après dix-huit mois à l’étranger, un jeune homme rentre au pays. Il est dépaysé par les nouvelles lois sur l’interdiction de l’usage des matières plastiques. Une nuiten rentrant chez lui, il rencontre Raïssa, une vieille amie dont il était amoureux. Il l’invite dans son appartement et elle finit par céder à ses avances. Mais, c’est sans compter les difficultés pour mettre la main sur un paquet de préservatif, dans un pays où le plastique est désormais banni.

“-Camarade, une capote, s’il te plait, demande-t-il, en jetant des regards nerveux tout autour de lui.

-c’est fini mon ami. On vend plus ça, répond le barbu, serein comme lorsqu’il dit « y’a pas monnaie ».’’ P.49

« Avenir détourné », par Joséphine AKO

Avec la crise des années quatre-vingt-dix, le commerce du vieux Mamadou ne prospère plus comme avant.Il est de plus de en plus difficile pour lui de nourrir ses 7 enfants. C’est donc avec joie et espoir qu’il accepte de donner la main de sa fille Kadi au neveu de son ami Mory. Le futur époux vit en Espagne et il est prévu que Kadi l’y rejoigne. Mais ce mariage répondra-t-il vraiment aux attentes du vieux Mamadou ?

« Zoum Flaubert ou l’espoir calciné », par Dan SINGAULT

Zoum est un brillant étudiant. Etant en licence de philosophie, il fait la connaissance de Patricia dont il tombe amoureux. Avec son statut d’étudiant, il ne peut pas donner une vie de rêve à sa dulcinée.Alors ce jeune homme fera tout pour être un bon époux. Mais Il va connaître un destin tragique dans sa quête d’un emploi pour le bonheur de sa famille. Une terrible maladie viendra s’abattre sur l’homme.

« Lapatride », par Christiane DJAHUE

Lapatride échappe à la police françaiseet se retrouve à Washington, un quartier précaire d’Abidjan.   Il s’impose alors comme chef d’un gang en sauvant une jeune fille des mains de l’ancien Caïd. Il partage aux pauvres du bidonville son butin obtenu lors des casses qu’il réalise avec son gang. Pour WashingtonLapatride devient un héros. Malheureusement, l’amour lui fera baisser sa garde.

« La mort au bout du virtuel », par Amy DOSSO

Kristy, jeune étudiante en année de médecine, est issue d’une famille pauvre. A vingt-cinq ans, elle est la seule qui n’a pas abandonné les études grâce à sa bourse.Elle souhaite aider son frère Zack, le benjamin, à réaliser son rêve de devenir un footballer. Guidée par son amie Carelle, Kristy découvre internet, et fait la rencontre virtuelle de footballers internationaux.  Kristyréussira-t-elle à trouver une âme généreuse pour aider son frère, sans se compromettre ?

« La lame du souvenir », par FODJO Marcel Ignace

Doualé sur son lit de mort, se souvient de ce jour qui à bouleverser son enfance. Le jour du rituel d’appartenance à sa communauté par l’excision. Elle explique à sa petite sœur Coraline,toute la douleur que la tradition lui a infligée.

“Rapide et douloureux, cet éclair m’arriva à la bouche et poussant de toutes ses forces le saxe de mes lèvres. Il sortit avec violence dans un grand cri que je ne pouvais éteindre.’’ P.99

« Les délices de l’adultère », par KOUANDE Daniel

Délaissée par son mari depuis plusieurs mois pour cause de stérilité, Minwouaba est devenue une femme frustrée. Pas un moment qui passe sans que Sramblé son époux ne lui rappelle que sa féminité n’est qu’une façade.

“Peux-tu dire à ton amie, en cours de route, qu’aucun agriculteur sûr de l’infertilité d’une terre ne peut prendre le risque d’y jeter sa semence même s’il a une foi de montagne’’ P.106

Cette atmosphère pousse Minwouaba à entreprendre une relation extraconjugale.

 

 

« Moi xéno ? », par Emmanuel Adia AGO

 

Chénin, une jeune dame Sudiste, sauve le fils de ses voisins malinkés (Nordistes) abandonné en temps de guerre par ses parents. Or Sudistes et Nordistessont des peuples supposés se combattre selon les versions les plus répandues.Chénin par ce geste humaniste  déjouera les plans funestes du destin pour elle.

 

 

Je recommande ce livre car vous prendrez plaisir à le lire ce recueil.

Classés dans :

Cet article a été écrit par Koumba Fatim Yoda

Previous Post Next Post

Comments (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Koumba Fatim Yoda