About Author

Marguerite Boitchy

J’ai lu : championne l’enjailleuse

février 17, 2017 8:11 Publié par

Jeune fille de la trentaine, Championne vivait au pays de l’oncle sam c’est-à-dire les Etats Unis d’Amérique. Après la mort de ses géniteurs , elle s’installe en Côte d’Ivoire. Afin de subvenir à ses besoins , elle décide de travailler dans un bar où elle fait la connaissance de Almany. Le playboy ne reste pas indifférent face à son charme. Après quelques  mois celle-ci  accepte les avances de ce dernier, malgré  son refus de la prendre pour seconde épouse.

 Belle, intelligente, provocatrice, Championne n’a que faire de la morale. Ambitieuse, un seul portefeuille ne peut assouvir ses rêves de grandeur. Elle utilise donc ses atouts pour conquérir et manipuler les hommes. Mario, selon l’ordre chronologique de l’œuvre est le premier à en faire les frais. Pour les beaux yeux de Championne il répudie sa femme sans scrupule.

 « Bonjour, je voulais te dire de faire tes bagages ,je ne veux pas te voir quand je rentrerai ce soir à la maison .De toutes façons je ne rentrerai pas merci. » page 14

A tour de rôle, des hommes politiques, des militaires et des guides religieux s’ajouteront au tableau de chasse de Championne, comme l’illustre la première de couverture. La jambe de Championne, séduisante, moulée dans un bas où est glissé un billet de banque, perchée sur un talon haut. En face d’elle ses prétendants visiblement perturbés par ce déballage de beauté. Au sol des billets de banques qu’ils pourraient très bien avoir jetés là pour tenter d’apprivoiser la belle.

A travers cette œuvre romanesque parue aux éditions maïeutiques en 2013, Alafé Wakili ne met pas seulement en scène les aventures amoureuses de Championne. Il met aussi à nu les tares de notre société. Il fustige ces dirigeants qui exercent le pouvoir en dictateur et surtout sans tenir compte de l’intérêt de la population.

 

Classés dans :

Cet article a été écrit par Marguerite Boitchy

Previous Post Next Post

Comments (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Marguerite Boitchy