About Author

Armel N

LA FÊTE DE LA FIN DU MONDE

décembre 31, 2013 7:13 Publié par

Cette fin d’année n’est pas comme les autres. C’est celle de la fin du monde. Les mystiques et religieux l’ont confirmé, les scientifiques l’ont attesté.

Cette fin du monde n’est pas comme les autres. Elle est différente de celles que le cinéma a annoncé et sur laquelle certains ont fantasmé. Dieu n’a pas eu besoin de lever le petit doigt : l’humain s’en est chargé à sa place.

Exit les volcans, le déluge et autres catastrophes.  Cette fin du monde se joue en musique et douce terreur.

Pour que la fin soit digne de ce nom, les humains ont tout donné. Ou tout pris, c’est selon.

Les magasins débordent de pilleurs frétillants

Ils s’arrachent des cadeaux à coups de griffes, de crocs, de balles et de giclées de sang.

Les rues se teintent du rouge des boyaux qui volent en mille morceaux.

Foin d’hypocrisie : pour la fin du monde l’humain se délivre de ses haines et de ses rancœurs accumulées depuis le berceau.

C’est la fin du monde, on ne craint plus rien.

Avec le sourire on rend visite au voisin hautain qu’on gave de gâteaux pleins venin.

Dans les parcs d’attraction, les romantiques font la grande roue, se roulent des pelles

Avant de pousser dans le vide leur amour infidèle.

Mais que serait une fête sans feux d’artifices ? Les puissances mondiales assouvissent enfin le fantasme du bouton rouge.

Big ! Bang ! Ça explose de partout. La terre entière s’illumine.

Elle brille un instant plus que le soleil. Un feu rougeoyant crame ce qui reste d’humain.

Dans son dernier souffle un enfant chante

Tags : ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Armel N

Previous Post Next Post

Comments (9)

  • Eugenio 3 janvier 2014 à 7 h 11 min

    Oh que j’aime ce cynisme si éloquent,
    Que j’aime l’image qui la sous-tend !
    Je cours chanter avec ces enfants :
    Vive le Bang, Vive le Big Bang-Bang

    Vive l’irrémédiable, la vraie fin des temps !

     Reply
    • Adje Valdo 3 janvier 2014 à 16 h 10 min

      Euh @eugenio , vive l’irrémédiable, la vraie fin des temps?
      Notre combat devrait être de redresser la barre pour éviter pareil cataclysme.
      @Armel N, superbe texte flash, dans la lignée de tes précédents écrits.

       Reply
      • Eugenio 3 janvier 2014 à 17 h 14 min

        @adje-valdo j’aime le cynisme de l’auteur ! Et comme au vu des « feux d’artifices » nucléaires décrits à la fin du récit, on peut voir que c’est déjà la fin, j’aime mieux sauter de joie une dernière fois…quit à retomber sur une mine anti-personnelle 🙂

        Allez, be relaxe, on sera sérieux une autre fois

         Reply
        • Adje Valdo 3 janvier 2014 à 17 h 51 min

          @eugenio lol t’inquiète…je viens de recevoir une ogive et ai à peine le temps décrire ce commentaire 😉

           Reply
          • Eugenio 3 janvier 2014 à 19 h 00 min

            Yako ! viens chanter avec nous…

      • Armel N 9 janvier 2014 à 16 h 18 min

        Cool @adje-valdo j’espère faire plus au prochain texte. (y)

         Reply
  • Sadjee 9 janvier 2014 à 14 h 01 min

    C’est BEAU…mais je comprends pô. lol.

     Reply
    • Armel N 9 janvier 2014 à 16 h 17 min

      Merci @sadjee. Dis moi ce que tu n’as pas compris?

       Reply
  • Armel N 9 janvier 2014 à 16 h 16 min

    Hello Tous.
    @eugenio content que tu aimes 🙂 @armie-pockpa aussi. Si le texte vous offre une minute de pur plaisir, vous m’en voyez RAVI 🙂

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Armel N