About Author

Sadjee

ELLE

mai 7, 2013 5:23 Publié par
Toutes les nuits, je m’endors  en l’écoutant respirer. Je crois bien que je n’ai jamais rien entendu de plus beau… en fait, non, ça c’est  pour faire joli ; c’est sûr, il y a des milliers de choses plus agréables à écouter que des ronflements. Car oui, elle ronfle, la belle, et pas qu’un peu… et pourtant, si  je suis sûr d’une chose, c’est de vouloir ça chaque soir de ma vie… Elle est mon insupportable locomotive… L’autre fois, elle s’est mise en tête de cuisiner ce truc « spécial », une surprise, à ce qu’elle a dit. Pendant des heures, elle s’est cloîtrée dans sa cuisine, j’ai eu beau essayer de lui faire cracher le morceau, elle s’est contentée de sourire d’un air énigmatique en promettant monts et merveille à mes papilles émoustillées. Elle a sorti le grand jeu, chandelles, grand cru, argenterie… eh bien, vous me croirez ou non, j’ai failli recracher la première bouchée, et elle qui me dévorait de ce regard attendri qui attendait des compliments en essayant de ne pas avoir l’air d’attendre des compliments…je me suis appliqué à mastiquer chaque bouchée de cette chose immonde avec le sourire, et lui ai assuré la bouche en cœur  que jamais, au grand jamais, je n’avais rien mangé de plus délicieux. Elle a souri, elle était contente, et moi aussi du coup…jusqu’à ce qu’elle décide de m’en resservir…Elle est mon cordon pas tellement bleu… Et ces samedis où mon œil torve fixe Balotelli sur l’écran en rêvant à cette autre pelouse, pas si loin d’ici, où je devrais être en train de dribbler, trôler, lober, marquer, bagarrer… au lieu de l’écouter me raconter en boucle la même histoire avec des personnages différents.  A force, je ne suis plus dupe : ce n’est sûrement pas une coïncidence si elle se met à faire la tête chaque vendredi soir, et  ne se déride qu’après avoir obtenu l’assurance, « qu’au moins ce samedi », je reste « pour une fois » avec elle, non ?… Elle est mon adorable emmerdeuse… Mais j’ai l’occasion de prendre ma revanche lorsque, l’air de rien, elle se dirige en rasant les murs vers le petit coin ; car plutôt mourir que d’admettre qu’elle aussi LE fait…dans ces cas-là, j’attends avec un sourire en coin qu’elle revienne _ moment qu’elle retarde au maximum_ et lui demande, l’air de rien : – Alors, ça s’est bien passé ? C’est un mystère pour moi qu’elle ait ce délicieux petit air embarrassé à chaque fois. Moi, j’ai juste envie de l’embrasser…Elle est ma ridicule frimeuse… Ce soir, elle a mis son immense pyjama à rayures, celui que j’appelle _et c’est rien de le dire_ « l’Affreux » ; puis, pour être sûre que je décrypte bien, elle s’est appliquée un masque facial. J’ai ravalé ma déception, et j’ai feint de m’absorber dans la lecture d’un vieux journal, en faisant celui « qui n’avait aucune intention de toutes les façons»…c’est confirmé, elle est mon (adorable) emmerdeuse… Il m’arrive quelquefois de penser aux promesses enflammées défiant toutes les lois de la gravité que nous nous échangions il y a quelques années…non je ne suis jamais allé chercher la « lune pour la lui offrir sur un plateau d’argent », et je crois d’ailleurs qu’il y a longtemps qu’elle ne se fait plus aucune illusion à ce sujet…c’est juste, voyez-vous, que ce soir encore, je vais m’endormir en l’écoutant respirer…et que je suis sûr de vouloir exactement ça tous les soirs de ma vie.
Tags :

Classés dans :

Cet article a été écrit par Sadjee

Previous Post Next Post

Comments (6)

  • Licka choops 7 mai 2013 à 17 h 33 min

    SAdjee cette histoire est un coup de coeur c’est super beau ; simple un amour si fort si comiquement et amoureusement énoncé j’adore , je cap et chaque femme se retrouvera un peu dans tes lignes lol « je suis une emmerdeuse » mais ton texte montre si bien ce qu’est l’amour avec A j’adore! bravo

     Reply
  • Flory Peace 8 mai 2013 à 20 h 15 min

    c’est vraiment beau, tres simple aussi… l’amour koi!

     Reply
  • Sadjee 8 mai 2013 à 21 h 40 min

    Merci Licka, contente qu’il te plaise, c’est un texte que j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire!

     Reply
  • Licka choops 9 mai 2013 à 8 h 25 min

    Et moi à lire dommage que je site manque d’ambiance en ce moment, c’est un texte à partager pourtant.

     Reply
  • Kaba Kouda 10 mai 2013 à 8 h 58 min

    Très plaisant à lire, je me suis surprise à rêver en lisant ce beau texte qui rend un vibrant hommage à l’Amour le vrai. Bravo

     Reply
  • Heidi 13 mai 2013 à 21 h 41 min

    J’aime bien ce petit quotidien attendrissant de la vie en couple, les petits plaisirs, les vilains défauts, les faiblesses de l’autre dans lesquels on se blottit, qui nous agacent mais dont on ne se priverait pour rien au monde parce qu’on aime.

    Sadjee, c’est trop court, il manque des paragraphes:) !

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Sadjee