About Author

Marshall Kissy

CONCOURS: « TIENS FERME CE BISSA »

décembre 26, 2013 7:51 Publié par

La salle Charles Diagne du groupe Fraternité Matin a abrité, le vendredi 20 décembre 2013, la cérémonie de lancement officiel du Grand Prix Littéraire Bernard Zadi Zaourou organisé par l’AECI (Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire) en partenariat avec le « MODEL ». Débutée à 11H tel qu’annoncé préalablement, celle-ci comptait la présence de Me Pacéré Titinga, avocat et poète burkinabé, Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire, qui a accepté de parrainer ledit prix, M. Venance KONAN, Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire lui aussi, par ailleurs DG du groupe Fraternité Matin et du directeur de cabinet de M. le ministre de la culture et de la francophonie, M. Dembélé Fousseni en l’occurrence. On notait par ailleurs la présence de l’universitaire Léon YEPRI, enseignant-chercheur, de Mme Isabelle Kassi Fofana, Directrice Générale de Frat Mat éditions, d’un représentant de la famille Zadi et de nombreux écrivains et critiques littéraires.

Dans leurs interventions respectives, ils ont salué la naissance de ce prix qui permettra à la Côte d’ivoire de continuer sa marche vers une ère littéraire des plus prestigieuses. Le parrain a par ailleurs souligné l’importance des prix littéraires en passant en revue certains prix littéraires d’envergure internationale, notamment le prix Nobel de littérature, le prix Goncourt, le prix Renaudot, le prix Fémina et, plus près de nous, le prix Akwaba Culture dont il a salué l’investissement de la présidente. Le directeur de cabinet du ministre de la culture n’a pas dit autre chose quand il a assuré de l’implication de M. Maurice Bandaman, premier garant de la culture en Côte d’ivoire et écrivain.

A l’issue des mots de bienvenue, la lecture du règlement intérieur du concours a été faite par M. Dion simplice, enseignant-chercheur à l’université FHB de Cocody. On retient en substance que les compétiteurs auront la latitude de s’exprimer sur le thème « Tiens ferme ce bissa », extrait de l’œuvre Fer de lance de Zadi Zaourou. Le bissa, a-t-il expliqué, est un chasse-mouche en pays bété, utilisé par les chanteurs notamment. Celui-ci renvoie à l’excellence. Les genres littéraires en compétition, au nombre de quatre, sont : la poésie, la nouvelle, le théâtre et l’innovation stylistique. Chacun pourra, cependant, s’exprimer dans trois genres au maximum.

Le grand prix Zadi Zaourou, ouvert à tous les nationaux sans distinction d’âge ni de sexe, s’étendra du 20 décembre 2013 au 20 février 2014. La proclamation des résultats interviendra 1 mois plus tard. Et le président du jury est le Dr. Emmanuel Toh Bi, poète et enseignant chercheur.

Les articles du règlement intérieur vous seront proposés dans leur intégralité.

Bonne chance à toutes et à tous !

Marshall KISSY

Tags : , , , , , , , ,

Classés dans :, ,

Cet article a été écrit par Marshall Kissy

Previous Post Next Post

Comments (3)

  • Coulibaly Daouda 26 décembre 2013 à 8 h 48 min

    Merci pour l’info mais elle serait plus complète si le règlement du concours était aussi publié et divulgué sur l’ensemble des sites de références.

     Reply
  • 225nouvelles
    225nouvelles 27 décembre 2013 à 8 h 21 min

    Bonjour Coulibaly Daouda, cet article avait pour but de relater la cérémonie de lancement, annoncée plus tôt sur le site. Nous nous attelons à entrer en possession du règlement intérieur. Il sera diffusé sur ce site dans la semaine. Reste à l’écoute !

     Reply
  • Coulibaly Daouda 27 décembre 2013 à 10 h 23 min

    Merci.Vivement que le règlement soit publié le plutôt possible pour que nous puissions affûter nos armes.

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Marshall Kissy