CONCOURS LITTÉRAIRE DE L’AECI

Logo-AECI-3

Mise à jour du 04 Octobre 2012: Une nouvelle adresse d’envoi des nouvelles a été communiquée:  lapaixetmoi@yahoo.fr

Concours National de Littérature organisé par l’AECI

Thème : « La paix, c’est aussi moi ».

Règlement du Concours

Article 1

Contexte

Fidèle à ses objectifs de promotion des belles lettres, par la détection des talents littéraires, l’Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire (AECI), organise un concours national dans les genres suivants : poésie, nouvelle, théâtre, innovation stylistique.
Objectif général :
Par l’écriture, inviter les Ivoiriens à converger autour des valeurs de tolérance, de solidarité humaine, de fraternité et de partage célébrés par la littérature. Les participants devront situer avec pertinence le rôle de la promotion de la paix et de la cohésion sociale. Il leur reviendra de traduire, avec art, l’intérêt des valeurs universelles de coexistence pacifique, socle du progrès durable.
Objectifs spécifiques :
Ce concours littéraire vise à :
 promouvoir la création littéraire d’expression française ;
 promouvoir les valeurs de paix ;
 contribuer à la cohésion sociale ;
 contribuer à l’éclosion d’une vision non manichéenne de la société;
 déceler de nouveaux talents littéraires ;
 éditer les textes majeurs (trois premiers) dans chaque genre.

Article 2
Le thème de ce concours national est : « La paix, c’est aussi moi ».
Le manuscrit devra être rédigé en langue française et écrit dans le respect des libertés et des droits de l’homme. Tout mépris des traditions et coutumes d’un quelconque peuple est à proscrire. De même, sont à rejeter les discriminations fondées sur l’ethnie, le sexe, la race, la langue, etc., ainsi que la propagande politique, religieuse et ethnique…
Le manuscrit devra être original, et n’avoir jamais été édité, ni publié, ni primé à d’autres concours littéraires. Toute oeuvre non conforme aux prescriptions du présent règlement est éliminée d’office.

Article 3
En cas de constat avéré de plagiat d’oeuvres ou de parties d’oeuvres existantes, ou d’indices suffisants constatés par le Jury qui pourraient induire un doute sérieux sur le caractère original d’un texte, le texte est immédiatement et irrévocablement éliminé du Concours. Les candidats subissent seuls les conséquences juridiques des actes de plagiat ou similaires dont ils sont éventuellement responsables, en cas de publication de leurs textes.

Article 4
Le nombre de pages requis pour chaque manuscrit est de :
 Poésie : 1 à 10 pages
 Nouvelle : 5 à 15 pages
 Théâtre : 1 à 15 pages
 Innovation stylistique : 1 à 15 pages
Le concours est ouvert :
– aux nationaux ivoiriens, sans distinction d’âge, ni de sexe ;
Aucun candidat ne pourra s’exprimer dans les quatre catégories à la fois.

Article 5
Est désigné comme relevant de l’innovation stylistique, toute création échappant aux règles classiques des genres répertoriés. Malgré d’éventuelles transgressions formelles, les textes proposés, dans cette catégorie, doivent nécessairement être marqués, comme dans toutes les autres catégories, de littérarité.

Article 6
Les textes doivent être impérativement saisis, recto simple dans un format A4, interlignage 1,5. La police de caractère requise est le « Times New Roman », de corps 13. Les feuillets doivent être paginés et reliés en quatre (4) exemplaires. Tout texte en désaccord avec ces normes est éliminé d’office et sans appel.

Article 7
Un seul manuscrit relié, portera les nom, prénoms et adresse de l’auteur. Sous peine d’élimination du candidat, les trois (3) autres manuscrits ne devront porter ni de nom, de pseudonyme, ou d’adresse ni aucune mention personnelle permettant d’identifier l’auteur. Ils ne porteront sur leur première page que le titre et le genre.
Dès réception, un numéro sera attribué à chaque manuscrit par ordre d’arrivée. Le numéro d’ordre donné à l’arrivée du manuscrit sera reproduit sur le bulletin d’inscription avec les coordonnées de l’auteur. Le candidat recevra une copie de son bulletin d’inscription.
Un code sera affecté à chaque manuscrit qui devra garantir son anonymat auprès des jurés.

Article 8
Les candidats sont invités à envoyer leurs textes à la Bibliothèque du District sise au Plateau rue de la Mosquée du Plateau, ou à l’adresse mail suivante : lapaixetmoi@yahoo.fr, au plus tard le 1er novembre 2012.
Les candidats doivent conserver une copie de leur (s) manuscrit (s). Aucun manuscrit ne sera restitué à son auteur. Toutefois l’AECI s’engage à ne faire usage d’aucun des textes soumis au concours sans accord préalable de l’auteur. De même, aucun texte ne sera transmis à quelque organisme, société ou association, à quelque personne morale ou physique que ce soit, sans accord préalable de l’auteur. Après la proclamation des résultats du concours, seuls les textes des lauréats sont conservés. Tous les autres seront détruits.

Article 9
Par leur participation à ce concours littéraire national, les candidats donnent droit d’office à l’AECI de publier leurs textes dans un ouvrage collectif. Les textes à éditer feront l’objet d’un contrat d’édition, couvrant une période de trois ans (3) à compter de la date de la signature du contrat, entre les auteurs et les organisateurs du concours.

Article 10
Madame Michelle Tanon-Lora, Enseignant-Chercheur, Critique littéraire et Vice-présidente de l’Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire (AECI), est le Président scientifique du concours. Elle le supervise et apporte sa caution scientifique.
Le Jury est composé de 10 membres. Il est totalement souverain quant à ses délibérations. Ses décisions sont sans appel.

Article 11
Les textes sont évalués selon les critères suivants :
 Titre (pertinence, qualité et originalité) /2
 Genre (respect des critères) /2
 Littérarité (poéticité, caractère littéraire) /5
 Thème (Cf. Article 2 du règlement) /4
 Langue et expression /4
 Originalité /3

Article 12
Le jury est composé de :
1. Michelle Tanon-Lora, Enseignant-Chercheur, Critique littéraire et Vice-présidente de l’Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire (AECI). Président scientifique du concours.
2. Mme Hélène LOBE, Professeur à l’Université de Cocody, Département des Lettres Modernes.

3. Mme Mariame GBA, Responsable de la Bibliothèque du District d’Abidjan.
4. Mme Regina YAOU, Ecrivain
5. Mme Constance Komara, Professeur de lettres, Ecrivain.
6. M. Hyacinthe KAKOU, Direction du Livre et de la Documentation, Ministère de la Culture et de la Francophonie.
7. M. Macaire ETTY, Professeur de lettres, Critique littéraire
8. Auguste GNALEHI, Journaliste, Critique Littéraire.
9. KOFFI Koffi, Professeur de lettres, Critique littéraire.
10. Serge GRAH, Journaliste, Ecrivain, Editeur.

Article 13
Prix du concours
Pour chaque genre, 3 candidats sont nominés. Seuls les premiers de chaque genre sont déclarés Lauréats.
Toutefois, le jury se réserve le droit de ne pas décerner de prix dans un genre, s’il estime que les textes présentés dans ce genre ne correspondent pas aux exigences précitées ou sont de qualité insuffisante.
Sous réserve de la décision du jury, seuls les textes déclarés premiers de chaque genre seront publiés en un ouvrage collectif par les organisateurs.

Article 14
Les lauréats nationaux, au nombre de quatre (04), recevront chacun :
 Les premiers dans chaque genre : 200.000 FCFA plus un ordinateur portable
 Les nominés, au nombre de huit (08), recevront chacun :

- Les deuxièmes dans chaque genre : 100.000 FCFA, plus un ordinateur portable
- Les troisièmes dans chaque genre : 100.000 FCFA

Article 15
Lancement officiel du concours : 1er août 2012
Date limite d’inscription de dépôt des manuscrits : 1er novembre 2012
Date de proclamation des résultats et de remise des prix du concours : 5 décembre 2012.

Article 16
L’AECI se réserve le droit de modifier le présent règlement si des contraintes extérieures l’y obligent.
Les difficultés pratiques d’application ou d’interprétation du présent règlement sont tranchées souverainement par les organisateurs, sur consultation du Président Scientifique.
Le fait de présenter une oeuvre au concours national de littérature implique l’acceptation sans réserve du présent règlement.

Fait à Abidjan, le 1er août 2012.

VN:F [1.9.22_1171]

Found this post useful?

Subscribe to our RSS feed, follow us on Twitter or help us grow by sharing our content using the buttons below

6 thoughts on “CONCOURS LITTÉRAIRE DE L’AECI

  1. Je trouve que ce sont de très belles opportunités à ne surtout pas rater.Saisissez votre chance, écrivains en herbes .vous pourrez y avoir des racines.
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  2. Très belle initiative.
    Nous attendons la publication des résultats pour lire encore de beaux textes.
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
  3. Marshall Kissy
    La date butoire de remise des textes ayant été reportée au 14 novembre, selon l’AECI, les résultats sont finalement prévus pour le 19 décembre 2012. Merci
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>