About Author

Aurenzo Amsa

AMOUREUSEMENT TIENNE

octobre 21, 2013 8:00 Publié par

Mercredi, 14 Août 2013 à 02 h 16 mn

Je ne parviens pas à m’endormir de ce lourd sommeil insouciant des cœurs paisibles. Je viens de me réveiller et je n’ai qu’une idée, coucher ces quelques mots sur du papier en espérant que tu les liras. Je viens de me réveiller et je n’ai qu’une pensée dans la tête : toi. Je n’ai qu’un sentiment dans le cœur : je t’aime à en perdre la tête. Je n’ai qu’une envie : être près de toi, te voir tous les jours. Je n’ai qu’un désir : te rendre heureux. Je n’ai qu’une peur : que tu ne m’aimes plus et me tourne le dos. Je suis si follement éprise de toi que j’ai souvent peur de ce que je ressens. Amour vrai, amour intense, amour fécond mais stérile puisque nous ne pouvons nous aimer librement. Amour partagé mais durement éprouvé. Résistera-t-il aux tempêtes religieuses, aux tornades communautaires, aux préjugés de nos églises ?

Je ne veux point de cet homme mais que puis-je faire face à ma famille qui ne veut point voir son honneur bafoué ? Que puis-je faire face à ma communauté religieuse qui ne saurait pardonner une « traîtrise », fraterniser, que dis-je, s’amouracher de celui dont les préceptes religieux sont différents des nôtres. Comment leur dire que je n’aime point cet homme à qui je suis fiancée ? Comment rompre ces fiançailles, hier désirées et encouragées par tout le monde et aujourd’hui regrettées par moi. Peut-être que me priver de la vie qui ne sera que souffrance et amertume sans toi leur servira de leçon ! Mais faut-il être une martyre de l’amour pour leur faire prendre conscience de la stupidité de leurs raisonnements et ne plus pouvoir profiter de cet amour même clandestin ? Que puis-je faire mon bien-aimé ?

J’ai besoin de toi, de ton aide, de tes conseils et de ton soutien. Et si par le fait de quelques mains obscures cette lettre ne te parvenait pas, si jamais d’autres personnes l’avaient en leur possession et la lisaient, je les supplie de bien vouloir me venir en aide. J’ai besoin de vos conseils, de vos témoignages. Répondez-moi, aidez-moi s’il vous plaît avant que je ne sois tentée par l’irréparable.

Je ne suis qu’une femme qui désire aimer et être aimée librement, qui désire être heureuse pour le restant de ses jours. Et c’est près de toi Chouchou que je peux l’être !

Amoureusement tienne.

Tags : , , , , ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Aurenzo Amsa

Previous Post Next Post

Comments (4)

  • SAS
    SAS 21 octobre 2013 à 14 h 56 min

    Simple, beau et interrogateur. Son cœur ou Dieu? Son cœur ou l’œil de la communauté? Merci!

     Reply
  • Licka choops 21 octobre 2013 à 20 h 00 min

    C’est simple comme le dit Sas et pose un problème fréquent. . J’ai moi aussi eu à écrire sur le sujet. Mais ce que j’ai aimé c’est que l’on sentait quelque part la présence de l’auteur comme si l’histoire était sienne réelement.. Merci

     Reply
  • Aurenzo Amsa
    Aurenzo Amsa 23 octobre 2013 à 9 h 18 min

    Merci à vous SAS et Licka choops. Heureuse que ce texte vous ait plu! Licka choops, comme on le dit, quand on écrit un texte c’est un peu un mélange de son imagination et de ce qu’on vit ou on a vécu ou encore de ce que d’autres vivent. On y mélange également ses émotions et on se met à la place de son personnage. Surement que c’est ce que je fais dans mes textes. Tu as pu le remarquer, je n’en ai pas beaucoup mais quand j’écris c’est peut-être pour exprimer un sentiment ou un vécu lol!. Ce problème là beaucoup de personnes le vivent, j’ai voulu en parler car pour moi l’amour ne doit pas être entravé par des préjugés absurdes ou par des gens (ici j’ai pris la religion et la famille parce que généralement c’est ce qui est le plus important dans nos vies) et je veux aussi pousser ceux qui sont dans ce cas à ne pas rester les bras croisés à se poser des questions à n’en point finir comme cette femme le fait. se croyant impuissante. Thanks!

     Reply
  • Kitchin
    kitchin 25 octobre 2013 à 12 h 37 min

    Un texte simple reflétant bien la réalité des mentalités de la société. Cette problématique de mariage de personnes de milieux religieux différents, d’ethniques différentes , de milieux sociaux différents posent de nombreux désagréments. Mais est-ce pour autant au nom de  »Amour » briser les tabous, les « normes »….?
    La question reste posée

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Aurenzo Amsa