About Author

Insolite Girl

ADJOUA LEBEOUF (3)

décembre 9, 2014 9:35 Publié par

Voyant sa famille en larmes, Patrick n’eut d’autre choix que de revenir à la raison. Il se dirigea vers ses enfants qui coururent le rencontrer en pleurs.

Voyant ce ci beau tableau, j’entrepris de m’éclipser,  les laissant se retrouver et arranger leur situation. Je repris donc le chemin de ma maison non sans peine. Mais quelque part,  j’étais fière de moi. Fière de n’avoir pu détruire une famille. Et si ma douleur aussi grande soit elle me rongeait, j’aurais préféré en mourir plutôt qu’avoir la tristesse de ces bouts de chou et le foyer de cette pauvre dame sur ma conscience. Tous les efforts faits par Patrick pour renouer avec moi furent vains. Même me sachant amie avec son mari ne rendrait pas Sarah la femme de Patrick sereine, alors ma décision était prise et elle était irrévocable. Je ne le reverrais plus.

Ce soir, il faisait un froid de canard sur Paris. Ce temps me mettait toujours les nerfs à fleur de peau. Il réveillait toujours ce foutu rhumatisme. En plus dormir en solo, pffff pas facile.

Après une bonne douche bien chaude, il me vint une idée folle pour égayer ma soirée en solo qui s’annonçait ennuyeuse. Je pris alors le soin de tamiser la lumière de ma chambre, puis en fond sonore ‘’sé pa pou dat’’ de Alan Cavé annonçait une soirée riche en introspection…anciens amours,  moments de joie referaient surface pour décider quoi faire à l’avenir.

La solitude nous fait faire bien des choses parfois ! Puis, pensant à mon futur mari, toutes mes pensées allèrent vers Imane. Je me surpris à fantasmer sur cet homme qui ne respectait pas mes critères mais qui bizarrement me faisait un effet indescriptible. Je m’imaginais main dans la main avec lui sillonnant les rues de Paris.  Je le voyais déjà me dire des mots magiques, me caressant, me faisant l’amour comme un bon dieu… Je me voyais très heureuse à ses côtés.  Je me laissai transporter par des pensées lubriques au point de me surprendre à être excitée. Puis toujours en pensant à lui, mon compagnon de nuit, un vibromasseur que j’ai nommé ‘’ My Ivorian man’’.  C’est toujours un bonheur d’utiliser ces jouets pour son plaisir intrinsèque quand on ne veut se balader sexuellement d’homme à homme. Surtout que je n’en suis pas accroc…

Revenant à ma réalité après ce moment d’intense bonheur, je me posai une seule question : comment être attirée par un être qui n’a aucun de mes critères de choix et en arriver à? On dit très souvent que le cœur a ses raisons que la raison ignore, c’est sans doute ça… sur ces pensées, Morphée s’empara de moi.

A peine 5h30 du matin que la concierge me réveilla très anxieuse.

–       Mademoiselle, vite venez voir l’état de votre voiture ! Cette nuit, il y eu une violente bagarre dans le quartier et les jeunes gens n’ont pas manqué de briser votre pare-brise et endommager vos pneus !! holala !

–       Pfff ces jeunes délinquants que la police n’arrive pas à mettre en taule commencent sérieusement à me taper sur le système ! Depuis mon déménagement, c’est la troisième fois qu’ils endommagent ma voiture !!!!

Ne voyant pas l’importance  d’un constat, je remorquai ma voiture jusqu’à la station de Monsieur Boireau où elle sera faite comme neuve. A peine sur les lieux que mes yeux commencèrent à bouger dans tous les sens cherchant Imane. Celui-ci caché derrière la pompe à essence ne faisait que m’admirer. La baie vitrée devant laquelle je me tenais, venait de le trahir. Puis en souriant je m’avançai gracieusement vers lui …

Tags :

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Insolite Girl

Previous Post Next Post

Comments (1)

  • KABA Kouda 9 décembre 2014 à 16 h 06 min

    Chez nous on dit « Gbin gbin »… lol

     Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Insolite Girl